• L'histoire
    du
    domaine

 

Ferme Templière, puis ancien relais de diligences, le Château s'abrite au pied de la Colle du Rouët, barre volcanique d'ocre rouge qui culmine à 560 mètres et conserve les vestiges d'un habitat préhistorique dans des grottes répertoriées et protégées.

Avant la révolution, le marquis de V. était amoureux de son petit château du Rouët. Il venait depuis Trans en Provence y chasser. Il décida d'y faire planter vignes et oliviers par les vignerons de son village. Il expédia même des pièces de vin jusqu'à Versailles par la batellerie du Rhône.

C'est vers 1840 que notre famille pu acheter Le Rouët, avec plus de mille hectares de forêt. Cette propriété essentiellement forestière tirait ses revenus de la vente de bois de pin maritime et de sa récolte de liège.

Vers 1880, trois générations (Reverdit / Lagane/ Savatier) décident de construire le château dans sa forme actuelle, avec ses bassins (1876) son parc, sa « Grande Maison » avec ses plafonds peints de l'école Italienne (1880), sa chapelle (1898).

En 1927 un grand incendie ravagea tout l'Estérel de Mandelieu à La Motte, départ par Mistral et retour par vent d'Est. Après avoir exploité des milliers de mètres cube de pins maritimes, aussitôt après l'incendie, Lucien Savatier décida, pour protéger la forêt de défricher des tranchées pare-feux , de les planter en vigne et en pêchers (pêche de Fréjus).

C'est donc de cette époque que datent notre vignoble et nos bâtiments d'exploitation.

Après la seconde guerre mondiale, en 1945, René Savatier et Victor Trocello, régisseur du Domaine, ont initié la vente en bouteille des vins Château du Rouët. Depuis 1962, Bernard Savatier a consacré sa carrière à gérer ce Domaine pour sa famille en développant fortement la production de vin en bouteille. Dans les années 1990, il a été rejoint par ses fils Martin et Matthieu.

Martin Savatier a développé et modernisé le vignoble qu'il a accompagné dans son extension. Par son travail et l'amour qu'il portait à ce terroir, il a en outre largement contribué à la naissance de l'appellation Fréjus. Matthieu Savatier a pris la responsabilité de développer la notoriété des vins Château du Rouët tant en France qu'à l'étranger. Il est aujourd'hui chargé des destinées du Vignoble et du Domaine dont il poursuit le développement.